La science du désordre

Traditionnellement perçue comme activité qui vise à découvrir l’ordre de la nature, à révéler l’ordre caché des choses, la science d’aujourd’hui se décode concomitamment en termes de désordre.

Ainsi, les fluctuations de la Bourse, l’écoulement d’un torrent, la propagation d’une épidémie et bien d’autres phénomènes ont révélé aujourd’hui que leur aspect désordonné résultait bien d’un désordre organisé occulté par notre première impression provisoire résultant de notre incompréhension.

(Lire plus…)

La percolation ou la géométrie de la contagion

Dans quelles conditions l’eau traverse-t-elle le percolateur de la machine à café qui est un filtre, comment un feu se propage-t-il dans une forêt, une épidémie se répand-elle dans une population ?

Si à priori, ces trois problèmes semblent paraître sans lien, ils posent néanmoins tous les trois le même questionnement : comment une connexion s’établit-elle d’un bout à l’autre à partir d’un ensemble d’éléments qui ne sont reliés entre eux que partiellement et de façon aléatoire ?

(Lire plus…)

Intégrer la non-linéarité dans tous nos actes de gestion

Chaque moment de l’existence est une négociation et un affrontement avec le risque et l’incertitude. Dans notre monde où il n’y a que du désordre et de l’imprédictible, si l’on veut être acteur de sa vie et vivre debout, il va falloir dialoguer avec l’Incertitude et fonder sa pensée sur l’absence de fondement. Incertain empirique, incertain théorique, incertain cognitif, car nos catégories mentales ne peuvent réussir à saisir des réalités inconcevables comme l’origine du monde…

(Lire plus…)